02b_Inviatation-Dogon_10Juin_WEB(1)

« Une passerelle humaniste entre l’Art et l’objet publicitaire » – Dossier de presse

Le marché de l’objet publicitaire est aujourd’hui paradoxal. En effet, il contraint les
fournisseurs comme les distributeurs à casser leurs prix avec une exigence sur la qualité
des produits, sans se soucier, de leur provenance et donc des distances qu’ils parcourent,
des matières premières utilisées ou encore des conditions de travail des ouvriers. Il est donc
difficile pour les entreprises spécialisées dans la communication par l’objet de faire le choix
du développement durable. Pire, le marché aurait tendance à donner raison à ceux qui
surfent sur la vague verte, à ceux qui pratiquent le Greenwashing…

Le Rêve du Dogon, conscient et soucieux des nombreux enjeux environnementaux,
sociaux et économiques du monde actuel, s’acharne depuis plusieurs années à orienter
sa stratégie et celle de ses clients vers le développement durable en agissant aussi bien
sur un plan « métier » de la communication par l’objet qu’à travers des projets culturels et
artistiques.

Cet évènement, qui célèbrera également les 10 années de collaboration entre le Rêve
du Dogon et l’artiste Nowart sera donc l’occasion de mesurer le chemin parcouru,
d’échanger et de sensibiliser le public à ces enjeux. Il s’agira entre autre de démontrer
qu’il est possible d’agir et ce, même dans le domaine de l’objet publicitaire.

Le public sera donc amené à voyager et à découvrir les projets porteurs de sens et
d’histoire menés par le Rêve du Dogon et Nowart : « Une passerelle Humaniste entre l’Art
et l’Objet publicitaire ».

Pour consulter l’intégralité du dossier de presse, cliquez sur ce lien : DossierdePresse_ReveduDogon-Nowart_10Juin