Articles

Stanley Adores

Un T shirt bio 100% peigné ring-spun avec une super coupe et abordable

Un T shirt bio 100% coton organique peigné ring-spun. Vous ne savez pas ce que cela veut dire ? Nous non plus.

Plus sérieusement il s’agit d’un type de coton dont  le fil permet d’obtenir une surface de tissu plus lisse et un toucher plus doux. Le vêtement est plus agréable à porter et donne un meilleur rendu de qualité d’impression. C’est donc plutôt une bonne chose.

Donc ce T shirt Bio 100% organique peigné ring-spun avec un col danseuse (large col rond dégagé sur les épaules) est le nouvel atout de votre communication. Finis les cols serrés aux allures de cols roulés, qui vous donnent un air de ballon de baudruche.

L’objet pub est aussi à la mode.  Affichez-vous, en beauté, tout en respectant la nature. Savez-vous que la culture du coton non bio représente à peine 2,5 % de la surface agricole mondiale mais consomme 25 % des pesticides vendus dans le monde. Chaque année 1 million de personnes sont victimes d’intoxication et 22 000 en meurent (source OMS).

Stanley Adores2

Terminé les T shirts publicitaires qui restent au fond d’un placard car ils ne sont pas agréables à porter ou que leur coupe n’est pas adapté. Soyez fiers et cohérents, portez nos tee-shirts de qualité, à la mode et respectueux de l’environnement.

Bleu, gris, noir etc… vous avez le choix, alors n’hésitez plus, profitez de cet T shirt à partir de 4,95 €. Cliquez ici. et ici pour le modèle femme.

Marche pub 2014

Le marché publicitaire Français en 2014

L’étude IREP – FRANCE PUB 2014 sur le marché publicitaire pose la question de son évolution. Ce marché qui s’élève à 13 milliards d’euros est en baisse de 2,5% sur l’année.

A y regarder plus précisément, le marché publicitaire classique (presse, annuaires, courrier, cinéma est en baisse mais le secteur Internet (display, search, mobile) continu sa progression pour atteindre 2,5 milliards d’€ en 2014.

Cette étude, qui ne prend en compte l’objet publicitaire qu’une année sur deux (1,4 milliard en 2013), nous confirme que les stratégies des annonceurs ont évoluées en privilégiant les dépenses au niveau de l’événementiel, des foires et des salons ainsi que les RP.

La tendance actuelle est donc bien à la personnalisation et au ciblage de la communication.

Comme le relevait déjà l’étude Ginger/2FPCo 2013, l’objet publicitaire est un support de communication très apprécié par les français, 79% des personnes interrogés déclarent souhaiter en recevoir d’avantages et  99% annoncent conserver pour eux-mêmes ou une tierce personne les objets publicitaires reçus.

La communication par l’objet est le vecteur idéal pour les campagnes de proximité, à condition que celle-ci soit utile, de qualité, en phase avec l’évolution des modes, des besoins des utilisateurs, et adaptée au public visé.

La montée en puissance des objets connectés dans les catalogues d’objets publicitaires (bracelets, perches à Selfie, enceintes Bluetooth…) illustrent cette évolution.

Mais attention, si l’offre est grande, il est parfois difficile de s’y retrouver.

Faites appel à un professionnel, vous ne le regretterez pas.

 

biobutton_CLIP copie

Le badge biodégradable

De Lincoln à la tomate cerise, il n’y a qu’un badge.

 

Le badge est de retour, sur les vestes, les sacs, cet accessoire de mode et de communication reprend ses lettres de noblesse et s’affiche fièrement. Presque 150 ans après sa création sous la forme que nous connaissons actuellement, il revient.

Après avoir été utilisé pour célébrer la victoire d’Abraham Lincoln et breveté en 1896 un certain 21 juillet, utilisé comme moyen revendicatif, signe d’appartenance à travers les ans…

Après avoir rouillé, terminé sa vie dans une boîte au fond d’un placard.

L’heure du badge biodégradable fabriqué en Europe est venue.

Une moitié de vie à s’afficher à la face du monde, une autre moitié à favoriser la pousse de vos tomates-cerise.

Ce badge est élaboré à base de papier, d’un film plastique et d’un clip 100% biodégradables.

Personnalisable il relaiera votre message ou logo.

Il s’agit d’un badge militant 100% écologique dont le coût reste faible puisqu’il est accessible à partir de 0.45 € centimes.

D’une surface de marquage de 53 mm, il sera porté fièrement et valorisera votre communication.

Alors n’attendez plus, faites un geste pour votre communication et consultez nous pour obtenir le badge biodégradable support de votre prochaine campagne.

Sérigraphie

La sérigraphie

Made in China et fière de l’être ? Vous ne le saviez peut être pas mais la sérigraphie est une technique ancienne de peinture élaborée par les chinois durant la dynastie Song (960 – 1279).

Cette technique utilise des pochoirs et peut se pratiquer sur différents types de supports.

Il est ainsi possible de réaliser des marquages en sérigraphie sur du papier, des textiles, du métal ou encore du verre ou du bois.

Populaire aux Etats-Unis, la sérigraphie s’est développée sur le continent européen durant la seconde guerre mondiale grâce à la présence des militaires américains. Andy Warhol lui donna ses lettres de noblesse en l’utilisant comme pratique artistique.

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

L’écran (composé d’un tissu tendu sur un cadre aluminium) est enduit d’une émulsion photosensible (enduction) qui durcit lorsqu’elle est exposée à un rayonnement ultraviolet (insolation) et bouche le tissu. L’encre ne passe pas.

Un film (aussi appelé typon) est positionné sur l’écran enduit avant l’insolation et permet de bloquer les rayons ultraviolets aux endroits où l’on souhaite que l’encre puisse traverser les mailles du tissu. L’émulsion protégée des ultraviolets ne durcit pas, on l’enlève avec de l’eau.

L’écran ainsi préparé pour le tirage peut être installé sur la machine de sérigraphie. Les racles et contre-racles sont également mises en place et l’encre est déposée sur le tissu de l’écran. Le support à imprimer est introduit dans la machine et maintenu en position durant le processus d’impression.

L’encre est étalée sur l’écran au moyen d’une contre-racle (nappage). Puis l’écran descend sur le support à imprimer jusqu’au niveau de hors-contact. La pression de la racle permet d’appliquer l’encre sur le support au travers des mailles du tissu afin de faire apparaître les motifs.
Après impression, l’écran est relevé, le support enlevé et séché.

serigraphie2

Quels sont ses avantages ?

La sérigraphie permet un rendu unique avec une couleur intense et une forte opacité grâce à l’important dépôt d’encre réalisé, permettant une bonne tenue dans le temps.

Cette technique est utilisable sur de nombreux supports, souples ou rigides, plats ou incurvés. Elle offre un rapport qualité/prix très intéressant.

Pour ces raisons nous pourrons être amenés à vous conseiller un marquage par sérigraphie pour vos objets supports de communication.

 

N’hésitez pas à nous consulter pour obtenir une proposition adaptée à vos besoins.

Molecule

Molecule G

Compagnon de route du Rêve du Dogon, Molecule G reçoit conseil et soutien matériel de notre entreprise qui l’accompagne dans le développement de sa carrière. De l’enregistrement de son dernier album, aux visuels ou encore au merchandising, nous souhaitons nous engager avec cet artiste de manière pérenne.

Compositeur aux multiples influences, Molécule G s’oriente très rapidement vers les musiques concrètes et contemporaines.

Les rencontres phonographiques avec John Barry, Klaus Shulze et le mouvement progressif seront déterminantes.

L’exploration du son et la création d’ambiances de voyages atmosphériques deviendront les fils conducteurs de son travail.

Les collaborations avec différents réalisateurs cinématographiques aboutiront à la création de bandes originales de courts et moyens métrages qui confirmeront ses choix dans la suite de son parcours artistique.

Molécule G compose son premier album Interstellar en 2008 et signe sur le label Musea Records. Cette odyssée se poursuit sur scène de Paris à New-York City.

De retour sur terre et dans les studios, Molécule G approfondit son travail et la recherche sonore dans une ambiance urbaine avec la création et la réalisation du single Made in Paris et de l’album Bubbles Machine à paraître très prochainement.

DP page 3

 

kliptown people ecrase

Arnaud Rabier Nowart

P1020395 PAR 900

Des peintures préhistoriques à Van Gogh,  Nowart, est en suspension, en dialogue…en conversation…
Une nécessité …pour ces artistes des cavernes… comme pour nous … Un lieu secret. Un endroit sombre et rassurant où ils se refugient et relâchent les gardes de leur survie.… Leur grotte est pour eux, l’ atelier de nos artistes contemporains.
Ils y inventent, y créent, en étudient les parois, découvrent et palpent les aspérités de la roche dans cette pénombre léchée par la flamme du feu de bois. Là, à coup de pigments, ils peignent la vision de leur monde, ils s’expriment…
leurs « Graff » nous parlent toujours …étrangement  nous questionnons toujours leurs œuvres…
Nowart, est un peu…beaucoup…comme eux avec une sensibilité supra-naturelle et instinctive.
Pendant plusieurs années son usine en friche est sa caverne,  son atelier… L’usine est un lieu secret, un lieu sacrée…après avoir palpé les aspérités de la vie dans la grande ville, il s’y réfugie pour y travailler sous les différentes luminosités du jour. Sa peinture sur les parois de l’usine, transcrit son existence et son expérience urbaine.
Il se lâche, il peint, il construit, il filme, il médite…
L’usine désaffectée fut rasée, son atelier disparaît… une page se tourne et Nowart s’extériorise. Des tôles ondulées, un mur, une plage, la rue, la ville, un pays… Le Monde  devient son atelier, l’Humain son inspiration et son nouveau souffle…
Les années passent mais l’esprit de l’usine est bien trop fort pour expirer et laisser  Nowart flâner dans l’espace.
« Le hasard est immobile » et un jour au détour du temps, Nowart découvre une peinture de -son usine- par Van Gogh !
Le choc est profond, en 1887 le maître peignait l’usine de l’extérieur, 100 ans après sa mort, Nowart la peint de l’intérieur !
Sans le savoir, avant, pendant et après la destruction de l’usine, de son atelier, Nowart développe son œuvre en parallèles à la curiosité,  l’esprit et  l’intérêt du maître Vincent !
Modéré… même réservé et pourtant surpassionné, Nowart se lâchent en plantant son œuvre partout dans le monde.
Depuis 2003, il édifie « Fleurs du Monde » un projet artistique et social qui le mène a travailler avec les diverses couches de notre société : prison, centre pour handicapés, quartier difficile de Paris, mais aussi de Soweto, de Santiago du Chili… projet s’élaborant dans un contexte humain intergénérationnel et interculturel.
Le travail de Nowart est parfois pluridisciplinaire: théâtre, musique, film, et projection dans la rue.
Son œuvre prends forme dans la multiplicité des mediums : peintures, son, sculptures, vidéo, infographie 2D et 3D, textes. Tout comme l’artiste lui même, son œuvre continue de s’inventer sans se répéter.
Antoine Guerrero (Ancien directeur des expositions, opérations et artistes au MOMA PS1 et de « Galerie du Jour  Agnès B», actuellement « executive director » de White Box et directeur des Arts Visuels à l’Alliance française à New York).

Extrait du livre « Arnaud Rabier Nowart…Du graffiti à l’art in space. » édité par LVE éditions.