Articles

614289

Le mini plateau Made in France recyclé en Ecoallene

Ce mini plateau Made in France est fabriqué dans la Loire à partir de plastique recyclé EcoALLene*. De dimension 25 cm x 15 cm il vous permettra d’y déposer de petits objets ou deux verres à cocktail ou encore tasses à café par exemple. Ses rebords de 2 cm permettent une stabilité accrue des objets posés dessus.

Il dispose d’une confortable surface de marquage de 15 cm sur 8 cm permettant d’y apposer votre logo ou communication. Rigide, il ne pèse que 104 gr et sera pratique au bureau comme à la maison. Nous vous conseillons sur ce produit un marquage blanc comme sur l’exemple ci dessous.

614288

En choisissant ce produit vous renforcez l’image positive de votre entreprise grâce au caractère écologique de ce plateau recyclé conçu dans la Loire qui permet de soutenir notre économie nationale et respecte les conditions de travail des salariés.

* Qu’est ce que l’EcoALLene ?

L’éEcoAllene est une matière plastique qui provient du recyclage des briques alimentaires type jus de fruits ou lait par exemple, lesquelles se composent de 75% de papier, 20% de polyéthylène et 5% d’aluminium. Lors du recyclage, le papier est séparé pour donner du papier recyclé tandis que le polyéthylène et l’aluminium sont densifiés et granulés pour donner de petites billes d’EcoALLene qui permettent de fabriquer d’autres objets comme ce mini plateau que nous vous présentons aujourd’hui.

Nous pouvons vous proposer ce mini-plateau à partir de 100 exemplaires avec le marquage de votre choix. Si vous souhaitez obtenir un devis, des conseils pour vous accompagner dans le choix de vos objets promotionnels et votre communication, n’hésitez pas à nous consulter.

Carnet-POSTIT-2-779x1030

Le carnet post-it en bois d’érable

Voila un produit que nous sommes fiers de vous présenter car il correspond à l’idée que nous nous faisons d’un objet respectueux et engagé. Ce carnet Post It en bois véritable d’érable contient 200 notes repositionnables. Original et élégant, il permet d’avoir toujours à portée de mains de quoi noter un message.

Carnet-postit-

Fabriqué en Lozère où la forêt couvre 45% du territoire, ce carnet offre une expérience tactile et olfactive grâce à la fine feuille de bois qui le compose. Matière renouvelable par excellence, la fabrication de ce carnet est un modèle d’engagement puisque au delà de son respect de l’environnement, de sa conception Made in Lozère, ce carnet est fabriqué en partenariat avec une association d’insertion de personnes en situation de handicap qui propose une activité professionnelle adaptée aux possibilités des travailleurs handicapés qui ne peuvent s’insérer dans le milieu du travail ordinaire.

 

Carnet-post-it

Véritable outil de communication autour des valeurs de développement durable, d’écologie, d’authenticité et de solidarité, ce produit ne pouvait que nous convaincre.

D’une dimension de 155 mm sur 80 mm ce carnet contient 4 blocs de 50 Post It repositionnables. Sa grande surface de marquage peut être personnalisée pour sublimer votre communication par gravure laser pour conserver l’aspect authentique et naturel de l’objet ou par impression en quadrichromie.

 

Esthétique, ce carnet sera le compagnon idéal de vos salariés ou deviendra un cadeau publicitaire dont vos clients se souviendront. Voici un exemple d’une réalisation élaborée pour un de nos clients :

IMG_2031

 

Si vous souhaitez vous aussi bénéficier de ce carnet et l’adapter au message de votre entreprise, ou trouver l’objet qui correspond à vos besoins de communication, contactez nous.

shutterstock-161976290-429233_371x268

Les produits dérivés des musées

Une enquête de la FIMIF (Fédération Indépendante du Made in France) de juin 2016 s’est intéressée  aux produits dérivés et cadeaux vendus dans les boutiques des musées et plus précisément à leur provenance. Cette enquête menée entre mars et mai 2016 et publiée en juin s’est penchée sur 13 musées parmi lesquels le Louvre, Pompidou, la Tour Eiffel, Orsay ou encore le Quai Branly.

Très instructive concernant l’implication des musées français et de leurs boutiques officielles en matière de Made in France, nous pouvions nous attendre à ce que ces étendards du tourisme apportent une attention toute particulière aux produits vendus et pourtant il n’en est rien.

Le résultat de l’étude est sans appel, seulement 30% de l’offre proposées est de fabrication française avec par exemple aucun T-shirt de fabrication française trouvé dans les boutiques analysées.

L’enquête de la FIMIF distingue deux catégories d’articles ; ceux dits « hauts de gamme » et pour lesquels une large majorité est d’origine française et ceux « à bas coûts » majoritaire en volume et tous fabriqués à l’étranger, principalement en Asie.

Cette enquête nous apprend aussi qu’au niveau de la transparence pratiquement 4 produits sur 10 ne disposent d’aucune information concernant leur origine et que des pratiques visant à masquer les origines des produits ou à induire le consommateur en erreur ont été constatées dans différentes boutiques.

Par exemple ces étiquettes « maison » sur des produits du Château de Versailles qui ne mentionne nullement la provenance et sont collées de manières à cachet la mention d’origine.

etiquette

On encore ces produits sur lesquels sont apposés un drapeau tricolore ou avec un nom de marque à consonance française ou contenant le nom « Paris » afin de laisser penser qu’il s’agit de production Made in France alors qu’il n’en est rien.

étiquette 2

Pour autant les consommateurs sont demandeurs de produits Made in France selon une enquête menée par la Réunion des Musées Nationaux – Grand Palais (RNM-GP) qui est concessionnaire de plus d’une quarantaine de boutiques de musées sur le territoire national.

Nous pouvons donc nous demander ce qui bloque encore aujourd’hui sachant que les délais de livraison et la réactivité sont des éléments décisionnaires, de véritables avantages par rapport aux délais de transport, généralement trois mois pour faire venir un container d’Asie. De même, les boutiques des musées étant principalement gérées par deux grands opérateurs ils leur seraient possibles de réaliser des économies d’échelles en commandant de plus grandes quantités permettant de baisser le coût des produits Made in France.

Au Rêve du Dogon, nous travaillons au quotidien pour la défense du Made in France et pour proposer des produits de fabrication française à nos clients. Encore faut-il que ces derniers acceptent d’écouter les attentes des consommateurs et de mesurer les bienfaits de distribuer des produits de conception française.

Pour voir une sélection de nos produits Made in France, c’est par ici.

Pour en savoir plus et consulter l’intégralité de l’enquête, c’est par là.

leurs-produits-derives-pas-toujours-made-france

Les partis politiques et les produits dérivés

Vous en avez sûrement entendu parler cet été, avec la publication de l’enquête sur l’origine des produits dérivés des partis politiques menée par la Fédération Indépendante du Made In France (FIMIF), les partis politiques français ne sont pas forcément les plus engagés pour défendre le Made in France lorsqu’il s’agit de leurs produits dérivés.

Petit retour sur cette enquête très instructive menée par la FIMIF auprès de 8 partis politiques et de la boutique de l’Assemblée Nationale. En résumé, il y a encore pas mal de travail !  Les partis politiques, souvent par manque d’intérêt se sont parfois abstenus de répondre ou pire, ont répondu à côté de la réalité.

Ainsi, fiers d’arborer les couleurs du Made in France comme un combat, certains partis semblent l’ignorer dans leur pratique quotidienne.

En effet, il ressort de cette enquête que la plupart des partis politiques interrogés ne font pas fabriquer leurs produits dérivés en France ou ne connaissent pas leurs origines, laissant imaginer que cette question ne les préoccupe pas énormément. Pourtant au Rêve du Dogon nous abordons cette question avec les différents partis politiques et syndicats avec lesquels nous travaillons depuis des années.

 

4961545_t-shirts_545x460_autocrop

En rentrant un peu plus dans le détail nous pouvons constater qu’aucun des partis interrogés ne fait fabriquer l’intégralité de ses Tee-Shirts en France. Certes le PS déclare dans cette enquête avoir recours à certains Tee-shirts fabriqués en France mais le reste de ceux utilisés provient du Bangladesh, du Vietnam, du Kenya ou encore du Portugal. Concernant le PRG, l’UDI ou encore Les Républicains, l’intégralité des Tee-shirts recensés au moment de l’enquête provenaient du Bangladesh d’après leurs déclarations.

L’enquête affirme qu’il n’est pas difficile de se procurer des Tee-Shirts Made in France. La réalité n’est pas si simple : délais d’approvisionnement, coûts, réseaux de distribution, quantités disponibles posent souvent problème et ce sont les raisons pour lesquelles il nous est arrivé de proposer des Tee-Shirts européens pour répondre aux demandes de partis politiques.

Pour autant, les raisons avancées par les partis politiques pour expliquer leurs lointains approvisionnements peuvent laisser perplexes les professionnels que nous sommes.

Parmi elles :

 

-Le fait que leur boutique ne soit pas stratégique et le recours aux prestataires extérieurs pour leurs approvisionnements.

cest faux

Connaissant les efforts réalisés pour ces éléments de propagande politique nous ne pouvons croire une seconde que cela ne soit pas stratégique. Car les Tee-Shirts, badges, arborés par les militants lors des meetings et des « porte-à-porte » sont une part importante de la communication des partis politiques, notamment en période de campagne électorale où ils sont toujours dans le champ des caméras. D’ailleurs les budgets consacrés ne laissent aucun doute sur l’importance des goodies et autres objets de communication pour les différents partis.

De même le recours à des prestataires extérieurs n’est en rien une excuse, puisque justement ces prestataires extérieurs sont à même de les conseiller et de leur proposer des produits dont l’origine et les conditions de fabrication sont connues et affichées. Nous rencontrons souvent cette situation et suggérons des productions de proximité lorsque cela est possible. De même, il nous est arrivé à différentes reprises d’alerter nos clients sur l’erreur de ne pas privilégier le Made in France.

 

« Les garanties de traçabilité des produits sont très difficiles à obtenir… »

cest faux

Depuis plusieurs années, en plus de pouvoir garantir le lieu de fabrication des produits, nous pouvons garantir les conditions de fabrication, les matériaux utilisés, le niveau de RSE des fournisseurs avec lesquels nous travaillons. C’est une exigence de notre engagement pour un développement durable.

C’est ainsi que nous avons pu, lors de campagne présidentielle de 2012, réaliser pour l’un des partis cité dans l’enquête, des articles exclusivement fabriqués en France ou en Europe, conformément aux souhaits de notre client.

Nous nous efforçons de sensibiliser nos clients, non seulement au Made in France, mais plus largement au Développement Durable, nous le faisons avec conviction, car nous pensons qu’il est de la responsabilité de chacun de prendre en considération ces préoccupations et de les appliquer dans ses actes quotidiens.

 

« Presque tous les partis ont une forte marge de progression «

vrai

 

 

Si certaines réponses de l’enquête ne sont pas dans les faits le reflet de la réalité, si elles sont surprenantes, voire inquiétantes, elles ont le mérite de pointer la méconnaissance de certains « responsables » politiques, sur les enjeux de la société, le décalage entre leurs actes et leurs discours, l’ignorance de l’histoire récente de leur parti.

On peut donc facilement espérer que le travail de La FIMIF accélère la réflexion et une évolution des partis sur leur politique d’achats responsables.

A suivre.

 

 

Pour aller plus loin :

Consulter l’enquête de la FIMIF – Enquête Origine des produits des partis politiques

Prochainement l’article avec nos réponses à l’enquête.